Surface : 5 000m2

Localisation : Latresne (33)

Mission :Maîtrise d’œuvre et exécution des travaux

Maîtrise d’ouvrage : Mr& Mme L.

Equipe : Paul LeurentPaysagiste dplg (33),Romain LacostePaysagiste dplg, Aquatirys (Hugues El Morizot), Nicolas JollesPaysagiste dplg (33), Amaury WaeckelPaysagiste dplg (69), Victor Seurat

Phase : Chantier livré 2017

TREILLES : UNE STRATÉGIE D’AMÉNAGEMENT POUR MIEUX GÉRER ET TENIR DE GRANDS ESPACES

Ce vaste jardin était en friche depuis quelques années. La végétation plantée au coup par coup, sans réfléchir à l’architecture du jardin à maturité poussait de façon anarchique et devenait ingérable.

Il a fallu faire un geste radical pour redonner de la profondeur à ce grand jardin en repensant des variétés et des hauteurs de végétation adaptées à l’entretien du ménage.

UN DESIGN REPOSANT SUR DES TECHNIQUES DE PRODUCTION AGROÉCOLOGIQUES

Pour ce grand jardin de 5000 m², il n’était pas question de seulement y intégrer de la végétation ornementale. Pourquoi se priver de récompenser les efforts du jardinier par des récoltes abondantes… Ce projet est le premier prototype de jardin nourricier permettant de tester des recherches approfondies menées sur des techniques agroécologiques innovantes.

UN PROJET A ÉCHELLE LOCALE POUR AMORCER UNE NOUVELLE FABRIQUE DE L’ESPACE PÉRIURBAIN ET DE NOUVEAUX CIRCUITS ÉCONOMIQUES

Depuis les années 70, les territoires périurbains ont été fortement déstructurées et morcelés sans réelle planification ni gestion. On observe désormais une dégradation des systèmes naturels, un abandon des exploitations agricoles.

L’idée à travers ce modèle est de montrer à l’échelle de la parcelle comment peuvent s’imbriquer des fonctions agricoles, écologiques pouvant apporter une réelle plus-value économique (valorisation immobilière, production d’aliments, gestion des pollutions). Ce projet tend ainsi à montrer que le jardin peut être gérer comme une exploitation agricole.